Leçons de vie : Les oies sauvages, pour un meilleur leadership

Quand il s’agit de leadership, nous pouvons nous inspirer de sources diverses, même provenant de la nature. Prenez par exemple les Grandes Oies du Nord, des oiseaux astucieux et sauvages qui ont beaucoup à nous enseigner.

Geese leadership

 

Unité.  Un troupeau de Grandes Oies du Nord vole sur plusieurs milliers de kilomètres en parfaite formation en V. Les battements d’ailes de chaque oie produisent une aspiration d’air pour l’oie qui la suit. Il a été estimé que cette formation en V est 70% plus efficace qu’une oie qui vole seule.

 

Nous prospérons lorsque nous partageons une vision et des valeurs communes. Nous pouvons parvenir à destination plus vite et de meilleure manière quand nous voyageons ensemble et que nous avons confiance l’un en l’autre, plus que lorsque nous voyageons seuls.

 

Interdépendance. De loin et à première vue, l’escadron semble mené par un leader. Mais l’oie qui se trouve en tête ne dirige pas la formation en réalité. Dès que l’oiseau en tête montre des signes de fatigue, elle se place à l’arrière de la formation pour bénéficier de la puissance de l’aspiration des oies se trouvant à l’avant.

Le leadership est bien plus efficace quand il est partagé. Nous pouvons exceller si nous restons en formation par rapport à ceux, à l’avant, qui vont dans la direction où nous voulons tous aller. En acceptant leur aide et en leur offrant la notre. Le véritable leadership est interdépendant.

 

Encouragement. Chaque escadron trouve et vole à son propre rythme, son propre état d’esprit. Le son des battements d’ailes, tel un battement de cœur, motive et dynamise la formation toute entière. Les oies se trouvant à l’arrière sifflent et cacardent pour encourager celles qui se trouvent à l’avant de la formation et leur permettre de maintenir la cadence.

Nous devons nous assurer que nous sifflons et cacardons des mots d’encouragements les uns envers les autres. Les encouragements sont puissants et efficaces : les équipes où ils sont régulièrement pratiqués sont bien plus productives.

 

Loyauté. Si une oie de l’escadron est blessée ou malade, 2 des oies se détachent de l’arrière de la formation et la suivent lui apportant aide et protection. Elles restent à ses côtés jusqu’à ce qu’elle soit à nouveau apte à voler, à ce moment-là elles accélèrent toutes 3 pour rattraper l’escadron.

Nous pouvons puiser nos forces en restant les uns aux côtés des autres, dans les bons moments comme dans les moments difficiles.

 

Régénération. Les Grandes Oies du Nord quittent l’hémisphère nord pour passer l’hiver dans des climats plus chauds.

Il est important de prendre le temps de partir, se rafraîchir et recharger notre être, spécialement au cœur de l’obscurité et de la froideur de l’hiver.

 

Si votre leadership est basé sur l’unité, l’interdépendance, l’encouragement, la loyauté et la régénération, vous ne donnez pas seulement du sens à votre leadership mais celui-ci fait la différence.

Leadership de valeur : la Nature nous parle d’une certaine manière, et la plupart du temps nous ne sommes pas suffisamment patients ou pas suffisamment attentifs pour pouvoir écouter l’histoire qui nous est racontée. Développez votre leadership en vous inspirant de toute personne qui a quelque chose à transmettre. Chaque opportunité, chaque circonstance, chaque histoire nous offre une leçon à retenir.

 

Source : Lolly Daskal « Lessons From Geese : A better Way to Lead »

Commentez avec votre compte Facebook

D'accord, pas d'accord ? Partagez vos avis et expérience à ce sujet !

%d blogueurs aiment cette page :