Leadership vu par la Science: la Force de Coriolis

Force de Coriolis leadership

La Force de Coriolis

La force de Coriolis est une force qui dévie la trajectoire d’un objet en mouvement à la surface d’un objet en rotation.
Elle s’applique en particulier sur la Terre à tout corps en mouvement, par suite de la rotation de notre planète autour de l’axe des pôles.
Elle n’est pas en fait une force au sens strict, soit l’action d’un corps sur un autre, mais plutôt une force fictive résultant du mouvement non linéaire du référentiel lui-même. C’est l’observateur qui change de position par l’action de l’accélération centripète du référentiel et qui interprète tout changement de direction de ce qui l’entoure comme une force inverse.

Difficile à comprendre pour vous comme pour moi ?

En d’autres termes, c’est une sorte de force d’entraînement d’un objet en mouvement sur un autre lui-même en mouvement. Que les scientifiques fassent preuve d’indulgence en lisant ces lignes. C’est cette force qui explique les vents marins, le déplacement des cyclones et bien d’autres phénomènes.

Qui n’a jamais travaillé plus longtemps qu’il ne le pensait parce qu’il s’est laissé entraîné par l’énergie d’un collègue ? Qui n’a jamais révisé mieux en se laissant porter par l’énergie d’un ami ? Combien d’autres exemples peut-on trouver au travail, dans le sport, dans nos relations ?

Cette force, c’est cette action involontaire, non réfléchie et non planifiée  que l’on peut appeler exemplarité, motivation ou encore émulation. C’est avant tout l’essence même du leadership.

Le leadership c’est la capacité de déplacer les perceptions, d’emmener les autres, de les faire dévier de leur trajectoire ou de les faire bouger de leur inertie sans recourir à l’autorité, à la coercition ou à la négociation. Sans même rien demander.

Cela va bien au-delà de l’exemplarité qui implique une impossible notion de perfection permanente, bien au-delà de la motivation qui demande la mise en place d’outils et d’une réflexion, et bien au-delà de l’émulation qui repose sur une forme de compétition. Bien au-delà de l’usage de l’autorité, et surtout dans ce cas pousser les gens est bien différent de les entraîner à nous suivre d’eux-même.

Le leadership, cette force qui entraîne ceux qui nous entourent dans notre sillage et qui leur donne envie de suivre les sillons tracés par nos valeurs, attire vers nous tous ceux qui sont à portée de cette force. Et sa puissance peut être infinie, sa portée peut aller bien au-delà de nos collaborateurs, collègues, famille, amis, élèves, apprentis, enfants.

C’est la raison pour laquelle elle existe et s’exerce positivement mais également négativement.

Vous est-il déjà arrivé de ne pas aller au bout de ce que vous aviez prévu de faire parce que votre collègue n’a pas envie de travailler ce jour là et le répète sans cesse jusqu’à ce que cette force négative vous touche ? Ou celui qui nous invite pour la 3ème fois de l’après-midi à la machine à café ou pour sortir fumer ? Comment résister à la force de l’ami qui n’a pas envie de réviser et vous envoie messages ou appelle pour vous communiquer son manque d’envie ? Cette ami(e) avec qui vous vous êtes inscrit(e) à salle de sport et qui tente de vous rallier sa démotivation ?

Comme bien des lois physiques, ils peuvent aussi nous entraîner dans leurs sillages troubles et négatifs. Ils peuvent vous emprisonner dans leur inertie comme vous emmener sur les voies qui ne sont pas bonnes pour vous, qui ne sont pas celles que vous souhaitez ou tout simplement qui ne sont pas dans votre intérêt.

Devenez vous aussi une Force de Coriolis

Parfois vous pensez ne pas pouvoir changer quoi que ce soit parce que vous n’avez pas l’autorité ou la légitimité. Il arrive même que certains aient la position hiérarchique nécessaire mais ne parviennent pas à imposer leur vision, leur méthode, leurs valeurs.

Encore une fois, même sans l’autorité et sans le poste vous pouvez imprimer votre Force de Coriolis en entraînant les autres dans votre sillage. Si vous voulez changer les choses, tout ce que vous avez à faire c’est de vous concentrer sur votre champ d’action, sur votre domaine de compétence, sur votre Cercle d’Influence. Ainsi vous augmentez petit à petit votre cercle d’influence jusqu’à ce qu’il dépasse le cadre de votre domaine ou celui de votre poste, ou de vos prérogatives.

C’est ainsi que vous augmenterez votre cercle d’influence, alors que beaucoup concentrent leur attention et gaspillent leur énergie sur leur Cercle de Préoccupations, sur ce qu’ils ne peuvent changer dans l’immédiat. Ce sont ceux qui passent leur temps à se plaindre de la météo, des choix de direction, des objectifs, du choix des personnes promues, et de leur sort en général.

Développez votre force d’entraînement et devenez le cyclone silencieux qui imprime ses valeurs dans ses actions, et ainsi votre influence augmentera.Citation leadership

 

Commentez avec votre compte Facebook

D'accord, pas d'accord ? Partagez vos avis et expérience à ce sujet !

%d blogueurs aiment cette page :