Comment faire avec un collègue difficile ?

Avoir un collègue difficile tous les jours à ses côtés vous prive de votre plaisir à venir travailler et peut même vous rendre moins efficace et moins productif, mais avec un peu de talent vous pouvez les retrouver.

C’est tellement commun, des problèmes de personnalité, des conflits d’agendas ou de priorités, des difficultés à communiquer. Nous sommes tous embauchés pour nos talents qui parfois peuvent devenir des problèmes quand ils s’entrechoquent. Peu importent les causes, quand un collègue, un collaborateur, ou un supérieur hiérarchique vous pousse à bout et vous met au pied du mur, c’est à vous de trouver le moyen de faire face à la situation.

Étant donné que l’exil de cette personne sur une île déserte n’est pas une option disponible, voici six moyens qui peuvent vous aider à vous en sortir.

Accepter. Accepter pleinement ce qui se passe signifie abandonner tout espoir que les choses s’arrangent d’elles-mêmes. C’est aussi l’engagement d’être au-dessus de ça et de ne pas tomber dans le panneau. Et ce peut être la partie la plus difficile de toutes, mais c’est également celle qui offre le plus grand potentiel de développement et de grandeur.

Anticiper. Si vous parvenez à apprendre à voir venir les problèmes, vous parviendrez peut-être à les éviter ou tout au moins à les atténuer. Soyez prêt et restez vigilant.

Réajuster. Si de nombreux malentendus ou conflits interviennent, assurez-vous que vous faites tout ce que vous pouvez de votre côté. Pratiquez-vous une bonne écoute, de l’empathie, êtes-vous suffisamment ouvert ? Ceci n’est peut-être pas suffisant pour résoudre le problème, mais cela peut atténuer le conflit et surtout vous offre l’opportunité et le temps de construire les bonnes réponses et réactions.

Adapter. N’y a t’il rien chez cette personne que vous appréciez ? Même le plus petit grain de positivité peut vous offrir de quoi construire ou reconstruire une relation. Et n’oubliez pas de vous regarder dans le miroir également et rappelez-vous que nous sommes souvent irrités par les traits de personnalité que nous n’aimons pas en nous et que nous retrouvons chez les autres.

Eviter. Les problèmes persistent ? Minimisez au possible les moments où vos chemins se croisent. Trouvez un moyen d’éviter le contact direct, soit en communiquant par mail ou tout autre technologie, soit en passant par une personne intermédiaire. Si vous avez la liberté de travailler de chez vous, tirez-en partie quand c’est possible. Mais faites attention à ne pas ruiner vos autres relations de travail, ni à devenir un reclus.

Postuler. Vous avez essayé toutes les autres stratégies et vous êtes toujours dans la même situation, vous vous sentez toujours malheureux alors il est temps de passer à un plan B. Changement d’équipe, de service, dans une autre unité ou ville, ou même changer tout en changeant d’entreprise. Changer est toujours un défi important à relever, mais c’est ce qui fait avancer les carrières.

Il y aura toujours des personnes colériques, ennuyeuses, irritantes, manipulatrices dans nos vies. Nous ne serons pas toujours en mesure de les aider ou de les amener à changer de comportement, mais nous devons toujours être à l’écoute et surtout nous protéger des conséquences néfastes de leur agissements.

Commentez avec votre compte Facebook

D'accord, pas d'accord ? Partagez vos avis et expérience à ce sujet !

%d blogueurs aiment cette page :